Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 08:42
Hier, conférence méga sérieuse par un prof de l'ICHEC mégasérieux que je ne citerai pas, par condescendance,,,

Humour à la con.

"Vous savez, hein, messieurs, que l'amour rend aveugle et que le mariage rend la vue ?" Mouarf, mouarf.

"Connaissez-vous la différence entre la séduction et le viol ? C'est une question de patience".

J'ai probablement pas le sens de l'humour, j'avoue (je l'ai déjà dit, d'ailleurs), Et là, si je pouvais, je lui mettrais mon pied au cul. Moui.

Qu'on ne me parle pas de "la jeunesse d'aujourd'hui". Les vieux cons sont pas mieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Filleke - dans Di d'ju
commenter cet article

commentaires

orlando de Rudder 31/10/2008 08:49

Mouais ... Cela dit Brassens n'est pas mieux! Misogyne, homophobe ... Certaines de ses chansons ne passeraient pas aujourd'hui! Le vieux monde demeure, regardons-le mourir... Ou renaître, hélas dans les discours actuels! Soyons fiers et laissons choir tant qu'on ne peut pas attaquer! On ne peut pas en vouloir à ces débris de non-amour! C'est viscéral ! Reproche t-on à la merde de puer?C'est sa nature. Ils sont ainsi... Indulgence hautaine, dédain apppuyé avec lke léger frémissement palpébral et distingué de l'esthète arrogant et néanmoins altier , discret haussement d'épaule et chasse d'eau! Et puis, si vraiment ça dure, torsion simultanée des roustons, concentrique ou excentrique, selon le type de strabisme testiculaire souhaité...
M'aviez pas dy que z'étiez de Pérwé! Cépalwindissi!

Théobald 25/10/2008 09:06

Je me permets de remonter le courant. Pour ma part je prononce des choses bien pires encore, régulièrement même, et au procès de ma mysogynie il y aurait autant de témoins à charge que de complices.

Je me souviens pourtant, par exemple, à un récent dîner potache et grivois et dynamité d'éclats de rires, j'ai glacialement éconduit un type dont je ne supportais pas le rapport aux femmes et le regard que je craignais qu'il puisse porter sur mes amies.

C'est simple, Pierre Desproges veille : on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. (*)


(*) Réquisitoire du Tribunal des flagrants délires contre Jean-Marie Le Pen, invité de l'émission le 28 septembre 1982.

Filleke 05/11/2008 09:10


Pour une fois, nos avis divergent, Théobald. Je suis loin d'être brûle-soutifs, et d'ailleurs, de façon générale, je ne pense pas, non, que l'on puisse rire de tout.
Ceci dit,  je respecte votre point de vue...


Marilé 22/10/2008 15:26

AJoute donc les deux miens veux-tu ?

Réverbères 16/10/2008 22:13

Lamentable, en effet… Comme quoi, l'univ et autres grandes études n'apprennent pas à être moins c…

Cath-Grain de sel 15/10/2008 12:14

Me revient de la chanson de l'ami Georges : "Le temps ne fait rien à l'affaire... Quand on est con, on est con !"
Toujours actuelle, cette chanson !
en paroles : http://www.paroles.net/chanson/22466.1
en vidéo : http://fr.youtube.com/watch?v=gznDOMKeWkA