Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 15:22
http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/08/06/poupees-roses-et-autos-bleues_1226243_3238.html

Dans le Monde, là, il y a quelques jours.

Et faut-il que je continue à gueuler que non, c’est pas les chromosomes et oui, c’est « simplement » parce que nous continuons à traiter nos filles comme des petites gourdes et nos fils comme de petits machos qu’ils se comportent comme tel ?

Di d’ju.

ç´**&&&!!!grrrrrrr : ET NON : pas UN PEU DES DEUX !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Filleke - dans Di d'ju
commenter cet article

commentaires

Daniel Fattore 25/08/2009 16:14

J'ai lu l'article en question dans "Le Temps", journal suisse qui l'a repris. Et en matière de comportements, mon avis est justement que c'est "un peu des deux", comme le dit du reste l'article (mais très rapidement...: il fait plutôt la part belle au "gender", qui, si j'ai bien compris, tend à dissocier le "sexe" (différences physiques entre hommes et femmes) et le "genre" (différences culturelles). Des études scientifiques tendent à démontrer, du reste, que certains comportements sont plus ou moins directement liés à l'anatomie, la physiologie, etc.

Suède toujours: quel est le sexe du petit Pop? Une "expérience" qui me laisse songeur, et je reste poli: http://www.thelocal.se/20232/20090623/

Ca fait un moment que je voulais réagir; j'ai dit... et mille excuses si je heurte certaines lectrices ou certains lecteurs: le sujet est sensible.

orlando 20/08/2009 10:58

A marilé: voui mais le comportement des primates est tout aussi social!On ne saurait, d'ailleurs, l'appliquer aux humains sans précautions! LEs rôles sociaux sont là, et faut faire avec. En avançant vers l'égalité.
avec des paradoxes: des filles protestent parce qu'elles ne peuvent pas aller au collège en jupe, sous peine de sarcasme et d'injures...autrefois, chez les militants, la jupe était considérée comme le signe de l'aliénation des femmes!Et le fait de na pas poouvoir la porter semble aujourd'hui intolérable (et l'est! PArce qu'un voile, là, ça ne fait pas toujours râler, loin de là, ceux qui sont contre la jupe)
Autre paradoxe: le directeur de playboy avait jadis montré une carte du monde disant que les relaitfs progrès de la condition féminine n'avaient lieu que dans les pays où playboy était en vente. Là où il était interdit, la condition des femmes était horrible... Et pourtant, playboy, ce n'est pas le comble du féminisme! J'aime bien les paradoxes..
Voilée, dévoilée... faites gaffe aux rhumes, les filles! Au chaud et froid! Entre la burka et l'apoilitude des magazines, y a de quoi se ruiner la santé!Et c'est dans les pays les plus chauds qu'on vous couvre le plus!

orlando 20/08/2009 10:50

L'identité sexuelle est un sujet vaste et finalement, l'histoire pèse lourd.Ls rôles sociaux demeurent mais cela ne veut pas dire que cela nuise entièrement.Luce Irigaray l'avait déjà formulé. Que l'on joue ave"c des poupées ou avec des voitures n'est pas grave! Il importe que ces deux aspects soient valorisés. Sur l'identité sexuelle, Badinter a vraiment fait le point! Elle est pourtant aussi "féminine" que féministe!
I%l y a aussi un problème "fémino-féminin"...Ca ne suffit pas de râler contre la domination masculine qui doit disparaître (ça arrange tellement les hommes! Ouf!, finie l'assignation au pouvoir, cette maladie mortelle, finie l'obligation de dominer! Finie l'exploitation out azimuths, marchande, politique, religieuse du désir masculin)mais de voir ce qui arrive dan sla presse "féminine"! On y voit des femmes nues et, malgré quelques propos gnangnan contre les mecs, une célébration d'une certaine nunucherie imposée aux femmes... Le danger est aussi là! Je vous conseille "femme actuelle", manuel de soumission parfait et bien débilitant, surtout lorsque les lectrices en conseillent d'autres! On est loin du MArie Claire du tout début, hommage à marguerite audoux ou du Elle de Giroud et lazareff... "Aussi pire" que les séries pour ados...
vir aussi Colette Guillaumin, sur l'obligation de sourire, les vêtements casse-gueule et tout ça...
Y a du boulot!
Ah, maintenant, les files ne jouent toujours pas avec des flingues...Il y en a qui font vraiment la guerre...Qui tuent et meurent au combat...un progrès?
Et puis des enfants aussi...
bon, je vousq quitte: je vais aller jouer au docteur avec ma petite cousine... (ma soeur, elle veut plus: elle a compris le truc!) hi! hi!

Marie-Laetitia 18/08/2009 09:18

Eh bien moi qui suis - tu me connais un peu ;) - très attachée à l'égalité des chances entre petites filles et petits garçons et qui déplore la survivance des stéréotypes, je viens tempérer quelque peu ton propos. Une étude a démontré une petite différence comportementale assez intrigante. Des chercheurs ont étudié le comportement de jeunes chimpanzés, très jeunes, de l'âge affectif de nos petits de maternelle ; ils leur ont confié des jouets "féminins" et "masculins" et les ont laissés jouer. Ils ont constaté que les petits mâles allaient préférentiellement vers les jouets qui roulent, quels qu'ils soient (voitures, balles, ballons), alors que les petites femelles ne montraient aucune préférence notable et jouaient aussi bien avec ces jouets-là qu'avec les poupées. Il y aurait donc bien du moins chez les primates une orientation "hormonale" vers un certain type de jeux chez les mâles, alors que les femelles ne marquent pas de préférence. Je ne sais pas dans quelle mesure on peut extrapoler ces conclusions à l'espèce humaine, mais je trouve dommage, si ces résultats sont applicables à nos enfants, de cantonner les enfants à tel type d'activités en fonction de leur sexe, puisque les filles seraient à même de prendre goût à tout type d'activités. Or précisément ce sont souvent elles qui pâtissent le plus fortement des stéréotypes et du cantonnement à certaines activités. A creuser.