Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
/ / /

Bolzano.jpg




Sandor Maraï est un auteur hongrois, né en 1900. La Conversation de Bolzano dont je parle aujourd'hui a été publiée en 1940, mais à vrai dire, si cet auteur a rencontré originellement un franc succès, il a été aussi franchement nié après la guerre. Trop bourgeois. Non conforme au communisme. 
En1989, âgé donc de 89 ans, Maraï se suicide.

 Ce n'est que dans les années 90 que les Editions Albin Michel vont s'intéresser aux traductions de ces œuvres. Et nous permettre ainsi de découvrir une œuvre magistrale : Les Braises, l'Héritage d'Esther, et La Conversation de Bolzano sont en tous cas des livres fondamentaux.

 

Dans La Conversation de Bolzano, Maraï met en scène Casanova. Figure typique s'il en est (une de mes préférées dans la vaste galerie des mythes littéraires, juste à côté de Don Juan dont je reparlerai…), Casanova vient de s'échapper des Plombs de Venise. Il va rencontrer deux personnages et c'est effectivement à deux conversations  que nous assistons ici. Celle que Casanova aura avec Francesca, une précédente amante, suivra directement un long entretien avec le Comte de Parme, époux de celle-ci. Qui tire les fils de ces marionnettes et qui manipulera qui ? Quels seront les sentiments en présence ? Quels seront leurs puissances ?

L'échange est fascinant.

 

Les deux hommes s'affrontent évidemment, mais n'est-ce pas toujours une femme qui aura le dernier mot ? Dans ce jeu, il semble que personne ne gagne vraiment.

 

Détail : "Je dois te voir" écrit Francesca à Casanova. Pendant quinze pages de mon édition de poche, Maraï, au travers de Casanova, va faire l'analyse littéraire amoureuse de ces quatre mots. Dans une envolée qui ne permet pas d'interrompre la lecture ni de soupirer d'ennui à un seul moment.

 

Il est peu de dire que je vous recommande vivement cette lecture. Je pense qu'elle doit être entreprise toute affaire cessante.




Partager cette page

Repost 0
Published by