Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
/ / /

Marcel Moreau, je l'ai déjà évoqué sur ce blog est l'auteur du livre KAMALALAM dont nous avons repris le titre pour notre projet de librairie. Mais ici, je voudrais vous parler d'une passion ancienne puisque j'ai travaillé sur ce bouquin à l'Université, il y a déjà longteeeeeemps : Julie ou la Dissolution. Déjà le titre, vous en conviendrez, tout un programme...

 

A cette époque (bon, j'exagère un peu, là, je ne suis pas SI vieille), on ne trouvait pas ce bouquin, ou seulement chez quelques bouquinistes avertis et amateurs de littérature belge, et dans quelques bibliothèques.

 

Et pourtant ! Quel texte !  
Depuis, il est sorti dans la collection "Espace Nord" de Labor, et ce roman a eu un peu plus de lecteurs.

Je peux utiliser le mot roman en effet car dans Julie ou la dissolution, il y a une histoire. Hash est rédacteur dans un journal scientifico-culturel. Tous les jours, il se fait violence pour aller travailler à l’ "Effort". Les collaborateurs de ce journal écrivent et honorent ainsi la "pafture", version hashienne ou moreauesque de cette pseudo-culture.

Jusqu’au jour où, dans ce bureau très très normal débarque l’incroyable Julie. Elle est secrétaire, mais visiblement ne sait faire autre chose – question travail – que de gribouiller sur les articles et les bouquins. Bientôt Julie va se livrer à une étrange initiation de ses collègues, qui grâce aux crinoïdes (je ne vous en dis pas plus), à l’alcool et au sexe, va entamer sérieusement la pafture sus-mentionnée...

 

L’écriture de Moreau, c’est toujours un délice. Mais Julie ou la dissolution, c’est aussi une revendication de l’instinct, de la profondeur, du sens. A lire en prenant garde, c’est de la littérature offensive et qui risquerait bien de modifier états d’âme et réflexions...

Partager cette page

Repost 0
Published by