Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 08:03

Il y a quelques jours, Magali dessinait à propos de sa grand-mère. C'était là :

http://monchatmefaitlespoches.blogspot.com/2008/05/si-tu-tais-l.html

 

Et moi, cela m'a fait penser à la mienne. Enfin plutôt à mon arrière grand-mère. On l'appelait tous Marraine, car elle l'était, de mon père, et avait élargi son marrainage à toute la famille. Elle était incroyable. Elle avait 74 ans de plus que moi mais gagnait régulièrement à la course. Elle nous racontait que jeune, elle avait monté à cru pour traverser la Meuse. C'était avant la guerre. Elle ne savait plus laquelle, mais peu importe.

Elle nous racontait des histoires formidables.

 

Un jour, disait-elle, j'ai été invitée à un grand banquet avec mon mari. Lui, il était médecin, mais moi, je venais d'une famille ouvrière, je ne connaissais pas ces choses-là. Voilà qu'en entrée, on nous sert des huîtres. Berk. Mais je ne voulais pas faire honte à mon mari. Alors je les ai toutes glissées dans la poche redingote de mon voisin.

 

Un jour, disait-elle, je me baladais sur la plage. Et voilà qu'une grosse méduse s'accroche à mon pied. Alors hop, je lance la jambe en l'air et paf, voilà la méduse qui atterrit sur le ventre d'un gros monsieur. Je riais, je riais, je ne pouvais pas m'en empêcher. Lui, il était très fâché.

 

Un jour, disait-elle, je suis sortie alors qu'il pleuvait. Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde se retournait en riant sur mon passage. Quand je suis rentrée à la maison, j'ai compris : ma culotte de la veille était accrochée au bout de mon parapluie.

 

Et dans le désordre, Marraine, tu te rappelles : les pralines de M. Laval, les croquettes au fromage, la poupée Ethel, et le faux restaurant, le chocolat chaud dégueulasse qu'on buvait pour te faire plaisir, et la goutte, après le dîner, pas pour les enfants…

 

Elle est morte à 94 ans. En disant "Mertte, je rate la baise du bourgmestre". *

 

* Merde, version liégeoise. Le bourgmestre, c'est l'équivalent de votre maire et chez nous, la coutume est que celui-ci vienne faire la bise aux centenaires le jour de leur anniversaire...
Repost 0
Published by Filleke - dans D'hier
commenter cet article