Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 16:41

Pourquoi Filleke se mêle-t-elle de parler d’économie ? En vala une aut’affaire.

Je réagis en fait, à plusieurs choses. Le mouvement de départ a été un haut-le-cœur qu’a provoqué un commentaire sur un forum, écrit par un français (oui, bah, il y en a de toutes les sortes) qui en réaction au sondage qui disait que 1 wallon sur 2 se verrait bien français, un truc du genre « ben, nous on veut pas de vous, on a assez de gauchos, de nuls et de chômeurs comme ça. Si c’est pour se retrouver avec des fainéants en prime, merci. » Oui, on voit tout de suite le niveau, mais… l’idée est là quand même.


Ensuite, j’ai eu quelques discussions avec des amis français. Puis avec des amis wallons. Pour constater la chose suivante : bon, ok, que les français imaginent que l’économie wallonne est pire que tout, bon, c’est assez normal. Après tout, certains font tout pour que cette image soit propagée, et moi, je ne pourrais pas non plus dire que je connais les particularités économiques de chaque région française, me laissant aussi plutôt aller à des généralisations. Normal, ça. 

Mais ce qui l’est moins, c’est que beaucoup de wallons pensent pareil. Bouhouhou, on a un important taux de chômage, bouhouhou notre économie était axée sur l’industrialisation et le charbon, bouhouhou, du coup elle est moribonde, bouhouhou, les flamands payent pour nous.

Ah non, mais ! Comment pouvons-nous ignorer des données fondamentales sur notre pays, notre région de cette manière…

Toute pitite leçon d’histoire. Oui, je sais, c’est chiant, mais après tout, vous n’aviez qu’à étudier quand vous étiez à l’école. Jusqu’à la Première Guerre mondiale, la Wallonie fut l’une des régions les plus dynamiques du monde, alors que la Flandre restait assez traditionnellement agricole (c'est-à-dire d'une agriculture traditionnelle). C’est dans les années 50-60 que la Flandre rattrape son retard, essentiellement grâce à l’aide et au positionnement de la Wallonie, et au fait que celle-ci reste axée sur ce qui est alors sa fortune : la sidérurgie et le charbon. Le charbon, on l'exploite plus, la siderurgie... tout le monde connaît.

C’est bien beau tout ça, mais c’est donc vrai que la Wallonie traîne la patte actuellement ? ben, ça dépend amplement du point de vue. Et peu de wallons savent que :

 

-         Il y a 2000 nouvelles entreprises en Wallonie chaque année.

-         Dans les chiffres présentés, on ne compte généralement pas les entreprises qui ont un siège social à Bruxelles (francophone) même si l’activité en question est développée en Wallonie

-         La Wallonie compte 4000 entreprises à fort contenu technologique. La Wallonie possède des industries de pointe en construction aéronautique et spatiale, chimie, agrobiologie, …

-         Il existe 120 Spin-Offs issues des universités francophones, contre 80 néerlandophones.

-         Le commerce extérieur wallon affiche une croissance de 8,4 % par rapport à 96. 6,3% "seulement"  en  Flandres.

-         La Wallonie travaille en extérieur principalement avec la France, l’Allemagne, l’Irlande, le Japon, et occupe une intéressante position mondiale.

 

Je pourrais continuer longtemps, mais je sens que je commence à vous lasser.

 

Je ne suis pas du tout en train de dire « on fait mieux que les flamands ». Pas du tout, parce que je m’en tamponne. Ce qui compte, c’est qu’il faut laisser là le stéréotype et le complexe du pauv’petit incapable et avancer. Di d’ju.


Et n’oublions pas que wallon et flamand ne sont que nos prénoms, belge est notre nom de famille. Comment, je me moque ? Moi ? Jamais.

 

PS : si lecteur intéressé par plus de détails et chiffres, me faire signe par mail. ;-)

 

Repost 0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 15:29

J'ai cherché pas mal l'origine de ce ok. On m'avait proposé une explication que je trouvais tirée par les cheveux, à savoir une approximation du genre "Oll korrect" pour All correct. Franchement, je trouvais ça assez moche.

Une deuxième explication possible m'est fournie, à savoir que pendant la guerre de Sécession, lorsqu'une bataille se passait bien, on transmettait le message "0 killed" (0 tués). Mieux, non ?


 

Repost 0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 16:34

Un de mes amis me rappelle très justement que le petit gaillard dont je vous parlais plus bas est en fait une petite gaillarde. Rendons donc à Cléopâtre ce qui appartient à Cléopâtre : c'est la femelle moustique qui pique.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moustique#Cycle_de_d.C3.A9veloppement

 

Tiens, et à propos, savez-vous pourquoi ça gratte plutôt que ça ne pique ? Et bien parce que la femelle moustique quand elle pique, injecte sa salive et un anticoagulant. En déclenchant une réponse immunitaire, celui-ci est responsable de la démangeaison.

 

On en apprend, des choses, hein…

http://www.linternaute.com/science/biologie/pourquoi/06/moustique-demangeaison/moustique-demangeaison.shtml

Repost 0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 14:58

Il arrive – rarement mais tout de même – qu'un lac explose. Le saviez-vous ?

 

Mais oui, un lac peut entrer en éruption.

 

En effet, le C02 volcanique se dissout dans l'eau de certains lacs, jusqu'à atteindre une concentration très élevée. Lorsque le point de saturation est atteint ou  qu'un élément perturbateur (un p'tit coup de vent ?) intervient, l'explosion peut se produire dégageant pour le coup une quantité impressionnante de C02, qui peut être fatale à la faune (population comprise) des alentours.

 

Le lac Nyos a déjà explosé. Le lac Kivu menace…

 

Dingue non ?

 

Idées sympas pour des vacances…

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Limnic_eruption

Repost 0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 15:36

Quand j'ai commencé à travailler pour certaines administrations, j'ai rencontré de plus en plus cette abréviation, FYROM, qui désignait visiblement un pays. J'avoue mon inculture de l'époque et j'ignorais qu'il s'agissait de l'appellation officielle de la Former Yougoslavian Republic of Macedonia. La Macédoine.

J'ignorais aussi que cette appellation avait été imposée par Athènes pour éviter que la Macédoine ne puisse s'appeler la Macédoine (vous suivez ?) Parce que la Macédoine, c'est grec. Pas yougoslave. Or c'est de ceux-ci qu'on parle pour l'intégration à l'OTAN – pas de la province grecque évidemment… (vous suivez toujours ?)

 

Vous connaissez la macédoine de légumes ? Non, je ne plaisante pas et non, je n'essaye pas de vous perdre dans le méandre de mes explications… La macédoine de légumes porte ce nom parce qu'elle est constituée d'un mélange très varié de légumes. De même, la Macédoine, au début du XXe siècle comptait des Grecs, des Bulgares, des Albanais, des Serbes, des Turcs, des Aroumains…

 

Après les Guerres balkaniques, le partage sera réalisé entre la Grèce au sud, la Serbie au centre et la Bulgarie à l'ouest. La Macédoine centrale sera l'objet de plusieurs tentatives de récupération. C'est en 1930 que la Yougoslavie est formée avec en sus de la Macédoine cinq autres républiques fédérées mais c'est une autre histoire…

La Macédoine centrale aura son indépendance en 1991. Simplement, au vu de la pression de la Grèce, elle ne pourra pas s'appeler Macédoine. Dingue non ?

 

C'est peut-être inutile de le savoir, mais c'est aussi ce truc d'appellation qui fait un tel patacaisse à l'OTAN pour le moment…

Repost 0