Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue !






Si vous voulez m'écrire au sujet d'un article de ce blog
ou
m'envoyer un manuscrit


filleke.blog@hotmail.com
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 14:29

`Cheshire Puss,' she began, rather timidly, as she did not at all know whether it would like the name: however, it only grinned a little wider. `Come, it's pleased so far,' thought Alice, and she went on.


`Would you tell me, please, which way I ought to go from here?'


`That depends a good deal on where you want to get to,' said the Cat.


`I don't much care where--' said Alice.


`Then it doesn't matter which way you go,' said the Cat.


`--so long as I get somewhere,' Alice added as an explanation.


`Oh, you're sure to do that,' said the Cat, `if you only walk long enough.'



Alice’s Adventures in Wonderland, Lewis Carroll

 

Ça a l’air tout bête, n’est-ce pas ? Pourtant, à mon avis, c’est une des leçons les plus difficiles à appliquer… Non ?


Repost 0
Published by Filleke - dans Pour les amis
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 22:02

Pour Orlando et par Marie, un beau ;-) texte et une référence... intéressante

(à laquelle je pense ce soir... ayant...hic...le hoquet)


        Tous galans qui ont apris
        A mener vie joieuse,
        Sont maintenant esbahis
        Et en doubte merveilleuse,
        Car mais ne poelant chanter
        Ains leur fault esternuer.
        Il n’est maignon, ne hanette,
        Qui ne vieste la heuquette.

        La heuquette est de nouviel
        En ce pays arrivée.
        Cascun met jus le mantiel,
        Pour porter ceste livrée.
        Je m’esmaïe durement
        Que à paines n’est président,
        Ne sçachant le art de toulette
        Qui ne porte la heuquette.

        Il n’est prince, ne marquis
        Qui n’en ait une taillie.
        Prévosts, maires et baillis,
        Cascun en a sa partie.
        Mesmement les médichins,
        Usant d’espèces et vins
        Et de chucre en boistelette
        Sont furnis de la heuquette.

        Les cardinaulx et légaulx
        Le portent en leur devise :
        Evesques, officiaulx,
        Cascun le a soubz sa chemise.
        Les canonnes et prélas,
        Espargnans leurs aultres draps,
        Soit robe, pliche ou jaquette,
        Se vestent de la heuquette.

        Toutes les gens de mestier,
        Aians icelle vestue,
        Od-on toussir et raquier,
        Tous les jours, de rue en rue.
        Ceulx aussi du plat pays
        En sont largement partis :
        Car ville n’est ne villette
        Où en cours n’est le heuquette.

        Avocas et procureurs
        Le ont porté en ce quaresme ;
        Et aussi ont les preischeurs
        Aussi camus que une bresme,
        Doutés sont tous ceulx qui le ont :
        Car rien que toussir ne font
        Et raquier à geulle ouverte ;
        Et ce leur fait la heuquette.

        Prions Dieu de paradis
        Et le humble vierge Marie
        Que tantôt soions garis
        De ceste grand’malladie,
        Et que plus nous ne le aions,
        Et que, tant que viverons,
        Soions en joie parfette,
        Sans plus avoir la heuquette.


http://www.bmlisieux.com/curiosa/tricot03.htm

Repost 0
Published by Filleke - dans Pour les amis
commenter cet article